Notice: Array to string conversion in /home/paloc/public_html/components/com_sobipro/lib/cms/joomla_common/base/database.php on line 342 Notice: Array to string conversion in /home/paloc/public_html/components/com_sobipro/lib/cms/joomla_common/base/database.php on line 342 Notice: Array to string conversion in /home/paloc/public_html/components/com_sobipro/lib/cms/joomla_common/base/database.php on line 342 Publications d'ouvrage
0c353ce81e0c8377f3f410688728cc26.jpg
1d1a76f93de1f2a99b0c1897da0b97a1.jpg
0e85256f5ecce6c8ae3f1db4558d96ef.jpg
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9
Missions du Musée de l'Homme en Estonie. Boris Vildé et Léonide Zouroff au Setomaa (1937-1938)
Auteur: Tatiana BENFOUGHAL, Olga FISHMAN & Heiki VALK
Description:

Ce livre explore l’histoire des deux missions de terrain effectuées en 1937 et 1938 par Boris Vildé et Léonide Zouroff au Setomaa, une région située aujourd’hui de part et d’autre de la frontière entre la République d’Estonie et la Fédération de Russie. Il a pour but de faire connaître les documents, les collections d’objets et les photographies uniques se rapportant à ces missions dans une zone de contacts entre deux populations orthodoxes distinctes : les Setos, d’origine fennique, et les Russes, Slaves orientaux. Ce voyage dans le temps évoque à la fois l’histoire de la création du Musée de l’Homme, avec ses activités intenses de recherche de terrain, et celle du Setomaa et de ses phénomènes culturels. Pour ce faire Tatiana Benfoughal, Olga Fishman et Heiki Valk ont réuni des chercheurs français, estoniens et russes dont les regards croisés, parfois divergents mais toujours complémentaires, permettent de replacer l’apport scientifique de Boris Vildé et de Léonide Zouroff dans un large contexte scientifique.

Maison d'édition: MNHN
Aux frontières du singe. Relations entre hommes et chimpanzés au Kakandé, Guinée (xixe-xxie siècle)
Auteur: Vincent Leblan
Description:

Le singe se présente aux chercheurs en sciences sociales comme une curiosité située aux frontières de leurs sujets d’enquêtes, tandis que les primatologues l’étudient en vue d’expliquer les processus culturels par des modèles biologiques. L’auteur repense ces deux approches et pro­pose une anthropologie de l’animal, tout en se gardant de souscrire par principe à une équivalence entre compé­tences simiennes et compétences humaines. Comment les comportements des chimpanzés (alimentation, construc­tion des nids) émergent-ils autour de ressources végétales qui intéressent aussi les hommes ?

Le lecteur est convié à suivre, du XIXe siècle à nos jours, l’organisation de leur coexistence dans les milieux agro­pastoraux du Kakandé en Guinée. Cette démarche iné­dite, alliant sources historiques et données issues du terrain, renouvelle aussi le débat sur les enjeux politiques et écologiques de la conservation.

Maison d'édition: EHESS
Pour une écologie historique en Afrique Centrale
Auteur: Saulieu G. de, Elouga M., Sonké B. (éds), 2016 Contributeurs : S. Rostain, D. McKey, D. Renard, A. Zangerlé, J. Iriarte, L. Kisay, A. Montoya, L. Elena Suarez Jimenez, A. Solibiéda, M. Durécu, M. Comptour, C. Raimond, A. Faye, T. L.P. Couvreur, R. Oslisly, L. White, D. Sebag, L. Bremond, K. J. Jeffery, F. Nguetsop, J. Oszwald, N. Barbier, M. Libalah, J. Katembo, P. Ploton, V. Droissart, N. Texier, N. Kamdem, G. Viennois, R. Pélissier, P. Couteron, F. Boyemba, M. Salvateur, M. Elouga, B. Sonké, G. de Saulieu
Description:

Dans les années 1980, des anthropologues et des géographes d’Amazonie ont critiqué les vues simplistes que la science posait sur l’histoire des grands massifs forestiers des régions intertropicales. Très vite, ils furent rejoints par des écologues, des botanistes et des archéologues. Ils ont démontré qu’une partie de la forêt amazonienne, auparavant considérée comme totalement sauvage, portait la marque de modifications anthropiques anciennes. L’écologie historique était née.
En revanche, l’Afrique Centrale est restée à l’écart de ce changement de perspective. Cette démarche n’a été que timidement menée dans cette région, qui abrite pourtant le deuxième massif forestier du globe. Serait-ce en raison d’archaïques cloisonnements disciplinaires toujours tenaces ? L’archéologie et l’anthropologie apparaissent en tout cas aujourd’hui comme les moteurs de l’interdisciplinarité et de l’écologie historique.
Cet ouvrage collectif est plus particulièrement destiné aux étudiants et aux jeunes chercheurs d’Afrique Centrale. Il n’est pas un « livre de plus », mais le point de départ de nouvelles dynamiques scientifiques et de fructueuses collaborations. L’Afrique Centrale a tellement de choses à nous apprendre…

Maison d'édition: AUF - IRD
Ambivalences patrimoniales au Sud : mises en scène et jeux d’acteurs
Auteur: Dominique Guillaud, Dominique Juhé-Beaulaton, Marie-Christine Cormier-Salem, Yves Girault
Description:

En s'appuyant sur des objets extrêmement variés (territoires, ressources végétales ou animales, archives ou collections, sites archéologiques ou éléments immatériels dérivés de la culture et de l’histoire, comme l'esclavage ou encore la gastronomie), l’ouvrage se penche sur les dynamiques de patrimonialisation et les multiples contradictions, conflits et compétitions, parfois irréductibles, que celles-ci provoquent.
D'un côté, les traités internationaux sur la diversité génétique et le patrimoine naturel ou culturel, par leurs implications éthiques et juridiques, notamment en termes de propriété intellectuelle, sont l'objet d'interprétations contrastées, signalant la confrontation entre droit international, politiques nationales et règles locales. D’un autre côté, dans les espaces stratégiques, tels que les parcs nationaux, se nouent des enjeux multiples et changeants avec les politiques qui les animent. Quant aux sites archéologiques, ils s'inscrivent souvent dans une double logique de concurrence : les patrimoines universels que la diachronie révèle s’opposent à d'autres usages, en particulier économiques, du territoire.
Toutes ces constructions patrimoniales ont en commun d'impliquer une mise en scène visant à les faire voir et reconnaître, mises en scène qu'orchestrent ou instrumentalisent une série d'acteurs, institutions, communautés locales voire les chercheurs eux-mêmes. L'ouvrage parcourt ainsi, à travers des exemples puisés dans différents terrains, Cambodge, Zanzibar, Guinée et Guinée-Bissau, Ethiopie, Sénégal, Equateur, Lybie, Tunisie mais aussi les salins narbonnais, ou encore les coulisses des grandes expéditions naturalistes françaises, les logiques, ambiguïtés et polyvalences de la patrimonialisation. Il confirme au final la vocation particulièrement stratégique du patrimoine, et révèle les multiples tensions et mutations que son invocation enclenche dans les territoires et les sociétés du monde.

Maison d'édition: KARTHALA - IRD
La recherche dans les institutions patrimoniales. sources matérielles et ressources numériques
Auteur: Mélanie ROUSTAN, Anne MONJARET (Eds)
Description:

Le classement et la conservation des sources patrimoniales sont le fruit d’une histoire, faite de hasards et de choix politiques.L’activité de gestion des fonds implique un travail continuel de renouvellement : de leur interprétation, des techniques de recherche, de leurs modes d’accès, de leurs usages. Les méthodes d’analyse sont réactualisées : quelles relations intellectuelles, sensorielles, entretient-on avec les collections patrimoniales ? Comment les utilise-t-on ? Qu’en retire-t-on ?

Cet ouvrage est issu d’une journée d‘étude organisée à la BnF ; Anne Monjaret et Mélanie Roustan sont ethnologues.

Maison d'édition: Presses de l'enssib
Dossier "Dinâmicas das agriculturas na Amazônia" - Boletim do Museu Emílio Goeldi Ciências Humanas, vol. 11, n°1, 2016
Auteur: Co-édité par Laure Emperaire (IRD-PALOC) et Claudia G. López (MPEG, Brésil) Ont participé à ce dossier Xavier Arnauld de Sartre (CNRS), Joel Orlando Bevilaqua Marin (UFSM), William Santos de Assis (UFPa), Raquel da Silva Lopes (UFPa), Iran Veiga (UFPa), Solène Tricaud (ICV), Florence Pinton (AgroParisTech), Henrique dos Santos Pereira (UFAM), Alba Lucy Giraldo Figueroa (ind.), Maira Smith (FUNAI), Carlos Fausto (Museu Nacional), Joana Cabral de Oliveira (USP), Claudia Leonor López Garcés (MPEG), Laure Emperaire (IRD/UnB), Ludivine Eloy (CNRS/UnB), Ana Carolina Seixas (SEDF), Charles Roland Clement (INPA), Doriane Picanço Rodrigues (UFAM), Alessandro Alves-Pereira (ESALQ), Gilda Santos Mühlen (UFRo), Michelly de Cristo-Araújo (UFAM), Priscila Ambrósio Moreira (INPA/UFAM), Juliana Lins (INPA), Vanessa Maciel Reis (UFAM)
L'archéologie des tropiques N° 373
Auteur: ROSTAIN S. & SAULIEU G. de (coord.) 2016, "L'archéologie des tropiques", Dossiers d'Archéologie n° 373 - janvier/fevrier.
Description:

À l’occasion de l’exposition sur l’Équateur du musée du quai Branly, les Dossiers d’Archéologie consacrent un numéro à la ceinture tropicale du Globe. Les peuplements qui s’y trouvent ont été si brutalement modifiés par l’arrivée des Occidentaux que désormais seule l’archéologie est à même de retrouver leur histoire et leurs modes de vie antérieurs. Ces régions livrent des découvertes inédites sur la naissance des techniques et l’organisation des sociétés, au point que l’archéologie des tropiques est aujourd’hui à l’origine des plus grandes avancées scientifiques et ouvrent des perspectives nouvelles à l’archéologie des milieux tempérés.

La nouveauté du Patrimoine
Auteur: Marie-Thérèse MENGUE, Geoffroy de SAULIEU, Laurent VIDAL
Description:

Le patrimoine concerne aujourd’hui autant des zones naturelles protégées que des vestiges du passé, des manières de table, ou des traditions orales. C’est un phénomène qui a plusieurs facettes : processus de patri- monialisation d’un bien naturel ou culturel, qu’il soit matériel ou immatériel, muséologie, archéologie préventive, mise en valeur touristique, etc. Non seulement ce phénomène donne à voir et à penser des phénomènes sociaux particulièrement dynamiques dans les pays du sud - et en cela constitue une cible de choix pour la recherche fondamentale des sciences humaines et sociales - mais il rassemble aussi à lui seul une multitude de métiers impliqués dans le développement durable, autant que dans le management de projet. Il est aussi le révélateur de la gouvernance.

Maison d'édition: I-frikiya
« Commencer Précedent 1 2 3 4 Suivant Fin »
Powered by Sigsiu.NET
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9
Missions du Musée de l'Homme en Estonie. Boris Vildé et Léonide Zouroff au Setomaa (1937-1938)
Auteur: Tatiana BENFOUGHAL, Olga FISHMAN & Heiki VALK
Description:

Ce livre explore l’histoire des deux missions de terrain effectuées en 1937 et 1938 par Boris Vildé et Léonide Zouroff au Setomaa, une région située aujourd’hui de part et d’autre de la frontière entre la République d’Estonie et la Fédération de Russie. Il a pour but de faire connaître les documents, les collections d’objets et les photographies uniques se rapportant à ces missions dans une zone de contacts entre deux populations orthodoxes distinctes : les Setos, d’origine fennique, et les Russes, Slaves orientaux. Ce voyage dans le temps évoque à la fois l’histoire de la création du Musée de l’Homme, avec ses activités intenses de recherche de terrain, et celle du Setomaa et de ses phénomènes culturels. Pour ce faire Tatiana Benfoughal, Olga Fishman et Heiki Valk ont réuni des chercheurs français, estoniens et russes dont les regards croisés, parfois divergents mais toujours complémentaires, permettent de replacer l’apport scientifique de Boris Vildé et de Léonide Zouroff dans un large contexte scientifique.

Maison d'édition: MNHN
Aux frontières du singe. Relations entre hommes et chimpanzés au Kakandé, Guinée (xixe-xxie siècle)
Auteur: Vincent Leblan
Description:

Le singe se présente aux chercheurs en sciences sociales comme une curiosité située aux frontières de leurs sujets d’enquêtes, tandis que les primatologues l’étudient en vue d’expliquer les processus culturels par des modèles biologiques. L’auteur repense ces deux approches et pro­pose une anthropologie de l’animal, tout en se gardant de souscrire par principe à une équivalence entre compé­tences simiennes et compétences humaines. Comment les comportements des chimpanzés (alimentation, construc­tion des nids) émergent-ils autour de ressources végétales qui intéressent aussi les hommes ?

Le lecteur est convié à suivre, du XIXe siècle à nos jours, l’organisation de leur coexistence dans les milieux agro­pastoraux du Kakandé en Guinée. Cette démarche iné­dite, alliant sources historiques et données issues du terrain, renouvelle aussi le débat sur les enjeux politiques et écologiques de la conservation.

Maison d'édition: EHESS
Pour une écologie historique en Afrique Centrale
Auteur: Saulieu G. de, Elouga M., Sonké B. (éds), 2016 Contributeurs : S. Rostain, D. McKey, D. Renard, A. Zangerlé, J. Iriarte, L. Kisay, A. Montoya, L. Elena Suarez Jimenez, A. Solibiéda, M. Durécu, M. Comptour, C. Raimond, A. Faye, T. L.P. Couvreur, R. Oslisly, L. White, D. Sebag, L. Bremond, K. J. Jeffery, F. Nguetsop, J. Oszwald, N. Barbier, M. Libalah, J. Katembo, P. Ploton, V. Droissart, N. Texier, N. Kamdem, G. Viennois, R. Pélissier, P. Couteron, F. Boyemba, M. Salvateur, M. Elouga, B. Sonké, G. de Saulieu
Description:

Dans les années 1980, des anthropologues et des géographes d’Amazonie ont critiqué les vues simplistes que la science posait sur l’histoire des grands massifs forestiers des régions intertropicales. Très vite, ils furent rejoints par des écologues, des botanistes et des archéologues. Ils ont démontré qu’une partie de la forêt amazonienne, auparavant considérée comme totalement sauvage, portait la marque de modifications anthropiques anciennes. L’écologie historique était née.
En revanche, l’Afrique Centrale est restée à l’écart de ce changement de perspective. Cette démarche n’a été que timidement menée dans cette région, qui abrite pourtant le deuxième massif forestier du globe. Serait-ce en raison d’archaïques cloisonnements disciplinaires toujours tenaces ? L’archéologie et l’anthropologie apparaissent en tout cas aujourd’hui comme les moteurs de l’interdisciplinarité et de l’écologie historique.
Cet ouvrage collectif est plus particulièrement destiné aux étudiants et aux jeunes chercheurs d’Afrique Centrale. Il n’est pas un « livre de plus », mais le point de départ de nouvelles dynamiques scientifiques et de fructueuses collaborations. L’Afrique Centrale a tellement de choses à nous apprendre…

Maison d'édition: AUF - IRD
Ambivalences patrimoniales au Sud : mises en scène et jeux d’acteurs
Auteur: Dominique Guillaud, Dominique Juhé-Beaulaton, Marie-Christine Cormier-Salem, Yves Girault
Description:

En s'appuyant sur des objets extrêmement variés (territoires, ressources végétales ou animales, archives ou collections, sites archéologiques ou éléments immatériels dérivés de la culture et de l’histoire, comme l'esclavage ou encore la gastronomie), l’ouvrage se penche sur les dynamiques de patrimonialisation et les multiples contradictions, conflits et compétitions, parfois irréductibles, que celles-ci provoquent.
D'un côté, les traités internationaux sur la diversité génétique et le patrimoine naturel ou culturel, par leurs implications éthiques et juridiques, notamment en termes de propriété intellectuelle, sont l'objet d'interprétations contrastées, signalant la confrontation entre droit international, politiques nationales et règles locales. D’un autre côté, dans les espaces stratégiques, tels que les parcs nationaux, se nouent des enjeux multiples et changeants avec les politiques qui les animent. Quant aux sites archéologiques, ils s'inscrivent souvent dans une double logique de concurrence : les patrimoines universels que la diachronie révèle s’opposent à d'autres usages, en particulier économiques, du territoire.
Toutes ces constructions patrimoniales ont en commun d'impliquer une mise en scène visant à les faire voir et reconnaître, mises en scène qu'orchestrent ou instrumentalisent une série d'acteurs, institutions, communautés locales voire les chercheurs eux-mêmes. L'ouvrage parcourt ainsi, à travers des exemples puisés dans différents terrains, Cambodge, Zanzibar, Guinée et Guinée-Bissau, Ethiopie, Sénégal, Equateur, Lybie, Tunisie mais aussi les salins narbonnais, ou encore les coulisses des grandes expéditions naturalistes françaises, les logiques, ambiguïtés et polyvalences de la patrimonialisation. Il confirme au final la vocation particulièrement stratégique du patrimoine, et révèle les multiples tensions et mutations que son invocation enclenche dans les territoires et les sociétés du monde.

Maison d'édition: KARTHALA - IRD
La recherche dans les institutions patrimoniales. sources matérielles et ressources numériques
Auteur: Mélanie ROUSTAN, Anne MONJARET (Eds)
Description:

Le classement et la conservation des sources patrimoniales sont le fruit d’une histoire, faite de hasards et de choix politiques.L’activité de gestion des fonds implique un travail continuel de renouvellement : de leur interprétation, des techniques de recherche, de leurs modes d’accès, de leurs usages. Les méthodes d’analyse sont réactualisées : quelles relations intellectuelles, sensorielles, entretient-on avec les collections patrimoniales ? Comment les utilise-t-on ? Qu’en retire-t-on ?

Cet ouvrage est issu d’une journée d‘étude organisée à la BnF ; Anne Monjaret et Mélanie Roustan sont ethnologues.

Maison d'édition: Presses de l'enssib
Dossier "Dinâmicas das agriculturas na Amazônia" - Boletim do Museu Emílio Goeldi Ciências Humanas, vol. 11, n°1, 2016
Auteur: Co-édité par Laure Emperaire (IRD-PALOC) et Claudia G. López (MPEG, Brésil) Ont participé à ce dossier Xavier Arnauld de Sartre (CNRS), Joel Orlando Bevilaqua Marin (UFSM), William Santos de Assis (UFPa), Raquel da Silva Lopes (UFPa), Iran Veiga (UFPa), Solène Tricaud (ICV), Florence Pinton (AgroParisTech), Henrique dos Santos Pereira (UFAM), Alba Lucy Giraldo Figueroa (ind.), Maira Smith (FUNAI), Carlos Fausto (Museu Nacional), Joana Cabral de Oliveira (USP), Claudia Leonor López Garcés (MPEG), Laure Emperaire (IRD/UnB), Ludivine Eloy (CNRS/UnB), Ana Carolina Seixas (SEDF), Charles Roland Clement (INPA), Doriane Picanço Rodrigues (UFAM), Alessandro Alves-Pereira (ESALQ), Gilda Santos Mühlen (UFRo), Michelly de Cristo-Araújo (UFAM), Priscila Ambrósio Moreira (INPA/UFAM), Juliana Lins (INPA), Vanessa Maciel Reis (UFAM)
L'archéologie des tropiques N° 373
Auteur: ROSTAIN S. & SAULIEU G. de (coord.) 2016, "L'archéologie des tropiques", Dossiers d'Archéologie n° 373 - janvier/fevrier.
Description:

À l’occasion de l’exposition sur l’Équateur du musée du quai Branly, les Dossiers d’Archéologie consacrent un numéro à la ceinture tropicale du Globe. Les peuplements qui s’y trouvent ont été si brutalement modifiés par l’arrivée des Occidentaux que désormais seule l’archéologie est à même de retrouver leur histoire et leurs modes de vie antérieurs. Ces régions livrent des découvertes inédites sur la naissance des techniques et l’organisation des sociétés, au point que l’archéologie des tropiques est aujourd’hui à l’origine des plus grandes avancées scientifiques et ouvrent des perspectives nouvelles à l’archéologie des milieux tempérés.

La nouveauté du Patrimoine
Auteur: Marie-Thérèse MENGUE, Geoffroy de SAULIEU, Laurent VIDAL
Description:

Le patrimoine concerne aujourd’hui autant des zones naturelles protégées que des vestiges du passé, des manières de table, ou des traditions orales. C’est un phénomène qui a plusieurs facettes : processus de patri- monialisation d’un bien naturel ou culturel, qu’il soit matériel ou immatériel, muséologie, archéologie préventive, mise en valeur touristique, etc. Non seulement ce phénomène donne à voir et à penser des phénomènes sociaux particulièrement dynamiques dans les pays du sud - et en cela constitue une cible de choix pour la recherche fondamentale des sciences humaines et sociales - mais il rassemble aussi à lui seul une multitude de métiers impliqués dans le développement durable, autant que dans le management de projet. Il est aussi le révélateur de la gouvernance.

Maison d'édition: I-frikiya
« Commencer Précedent 1 2 3 4 Suivant Fin »
Powered by Sigsiu.NET