Notice: Array to string conversion in /home/paloc/public_html/components/com_sobipro/lib/cms/joomla_common/base/database.php on line 342 Notice: Array to string conversion in /home/paloc/public_html/components/com_sobipro/lib/cms/joomla_common/base/database.php on line 342 Notice: Array to string conversion in /home/paloc/public_html/components/com_sobipro/lib/cms/joomla_common/base/database.php on line 342 SANE*
0c353ce81e0c8377f3f410688728cc26.jpg
1d1a76f93de1f2a99b0c1897da0b97a1.jpg
0e85256f5ecce6c8ae3f1db4558d96ef.jpg
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9

Nom

SANE*

Prénom

Tidiane

e-mail

tsane@univ-zig.sn

Discipline

Géographie

Spécialité

Analyse spatiale et systèmes agraires en Afrique

Titre

Institut

IRD

Statut

Membre associé

Terrain

Sénégal

Publication

Thèse

Vulnérabilité et adaptabilité des systèmes agraires aux changements climatiques et sociaux en Basse-Casamance (Sud-Ouest du Sénégal)

Résumé

L'agriculture est un levier important de l'économie des pays en développement. C'est la raison pour laquelle, le Sénégal, à l'instar de la plupart des pays africains, a mis l'accent après l'indépendance sur le développement agricole en considérant l'agriculture comme base de son développement. C'est ainsi que plusieurs politiques agricoles ont été mises en œuvre dans le pays. En mettant l'accent sur la production des cultures de rente pour satisfaire la demande extérieure, plutôt que sur les cultures vivrières, ces politiques ont fini par désarticuler un système déjà affaibli par les orientations coloniales. Elles ont ainsi aggravé la crise agricole.
Cette étude, ciblée sur la Basse-Casamance, repose sur un certain nombre d'hypothèses, qu'il s'agira de vérifier. En première analyse, la crise agricole peut être considérée comme l'expression de la vulnérabilité des espaces, supports des systèmes agraires, mais aussi produits et enjeux des rapports sociaux. Ainsi, la faible productivité des systèmes agraires de la Basse-Casamance serait induite par les facteurs naturels (forte variabilité climatique, acidification des sols, salinisation des eaux, ...) et socio-politiques (exode rural, pratiques agricoles non adaptées aux conditions climatiques actuelles, politiques des prix agricoles, conflit armé...). Cette crise revêt des formes et des degrés différents selon les zones agroclimatiques. En effet, la forte variabilité climatique observée depuis plus de quatre décennies et les changements de pratiques de la société semblent introduire de profonds bouleversements dans le fonctionnement des écosystèmes avec des répercussions relativement importantes sur les systèmes de production (qu'il s'agira d'identifier, d'évaluer, de cartographier...). Par ailleurs, la dégradation des conditions de vie en Basse-Casamance fait partie des facteurs qui conduisent la population, en particulier les jeunes, à l'exode rural qui certes contribue, par les transferts monétaires, au maintien de ces systèmes mais par ailleurs interroge sur leur durabilité. La faiblesse des productions agricoles conduit également les ménages à s'adonner aux activités non agricoles qui contribuent à la couverture des besoins alimentaires de base. Cette crise s'accompagne ainsi d'une recomposition profonde des structures sociales des communautés concernées (au premier chef, les Diola).
Une cinquantaine d'années après les travaux de Paul Pélissier (" Les paysans du Sénégal : les civilisations agraires du Cayor à la Casamance", "Les Diola : essai sur l'habitat des riziculteurs de Basse-Casamance ") réalisés dans un contexte climatique " optimal ", nous avons jugé opportun de procéder à un diagnostic sur la dynamique des systèmes agraires de la Basse-Casamance au moyen principalement des outils de la géomatique (analyse des images spatiales, cartographie..) et d'analyser les grandes tendances d'évolution (collecte de données sur le terrain, enquêtes auprès des acteurs à diverses échelles) afin de contribuer à anticiper sur les changements à venir et fournir un outil d'aide à la décision (élaboration d'un SIG).

L'objectif général de ce travail est d'analyser la dynamique des systèmes agraires de la Basse-Casamance au regard des changements globaux observés depuis plus d'une quarantaine d'années. Il s'agit plus spécifiquement de :
• analyser les facteurs naturels à l'origine de la vulnérabilité des systèmes agraires (pluviométrie, salinité des sols et des eaux...) ;

• étudier les facteurs sociaux liés à la vulnérabilité des systèmes agraires (main-d'œuvre disponible, accès au foncier, intrants, outils techniques...) ;
• caractériser la dynamique des systèmes agraires de la Basse-Casamance et en déterminer la typologie ;
• examiner les stratégies d'adaptation face aux changements globaux et régionaux / locaux en termes d'actions collectives (politiques publiques de mise en valeur agricole, interventions de structures d'appui au développement...) ou individuelles.

Encadrant

Marie-Christine Cormier-Salem

 

Publications

Articles

Sane T., Sow B. A., Dièye E. H. B., Camara M., Diatta S, 2013 : impacts de la température de la surface de la mer et du flux de mousson sur la pluviométrie en Basse¬Casamance (Sud-Ouest du Sénégal). Actes du XXVIème colloque de l'Association Internationale de Climatologie du 3 au 7 septembre 2013, Cotonou (Bénin), pp. 452-457.

Dièye E. H.i B., Sané T., Manga A., Diaw A.T. et Diop M, 2013 : variabilité pluviométrique et dégradation des écosystèmes de mangrove: actions communautaires de réhabilitation à Tobor en Basse-Casamance. Actes du XXVIème colloque de l'Association Internationale de Climatologie du 3 au 7 septembre 2013, Cotonou (Bénin), pp. 194-199.

Dieye E. B., Diaw A. T., Sane T. et Ndour N., 2013 : Dynamique de la mangrove de l'estuaire du Saloum (Sénégal) entre 1972 et 2010. Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Environnement, Nature, Paysage, article 629, janvier 2013.

Sy O, Sane T., Dieye E. H. B., 2012 : La vulnérabilité de la ville de Ziguinchor face aux inondations. In Revue "Territoires d'Afrique, Contraintes environnementales et aménagement du territoire" Vol. 3, pp. 48-58.

Sy O. Sane T., 2011 : Périurbanisation et vulnérabilité dans la ville de Ziguinchor (Sénégal): le cas du quartier Goumel. Colloque de Fès (Maroc) sur "aménagement périurbain : processus, enjeux, risques et perspectives », pp. 139-152.

Sane T., Benga A., Sall O., 2010 : La Casamance face aux changements climatiques : enjeux et perspectives. Actes du 23ème colloque de l'AIC, Rennes (France) pp. 559-564.

Ndiaye A. Sane T., 2010 : Variabilité climatique, adaptation et paupérisation dans le pays sérère. Actes du 23ème colloque de l'AIC, Rennes (France) pp. 439-445.

Manga A., Dorégo G. S., Dieye E. B., Sane T., 2009 : Prédictions pluviométriques des Saltigués et pratiques paysannes en pays sérères : les coryances culturelles au service de l'agriculture. In Geographica Technica, Numéro spécial dédié au XXIIème colloque de l'Association Internationale de Cliamtologie "Extrêmes climatiques : genèse, modélisation et impacts" Cluj University Press (Roumanie), pp. 293 - 299.

Sy O., Sane T., 2008 : Changements climatiques et crise de la riziculture en Basse¬Casamance (Sénégal). In Climats et risques climatiques en Méditerranée, Actes du XXIème colloque de l'Association Internationale de Climatologie (AIC), 9-13 septembre 2008 a Montpellier (France), pp.587-591.

Sane T., Diop M., Sagna P., 2008 : Etude la qualité de la saison pluvieuse en Haute¬Casamance (Sud Sénégal). In Sécheresse vol. 19 n°1, janvier-février-mars 2008, pp. 1-6.

Sane T., Mbaye M., 2008 : Etat des lieux et étude diagnostique de l'environnement de la Casamance. In Annales de la Faculté des Lettres et sciences Humaines, n°37/B Etude de l'Homme et de la Société, pp. 183 – 201.

Diaw A. T., Sané T., Sagna P, Diop M., 2007 : Péjoration climatique et dégradation des formations forestières en Haute-Casamance. In Geographical reports of Tokyo Metropolitan University 42, pp. 31-40.

Sène I. M., Diop M., Sane T., 2007 : Perceptions paysannes des changements climatiques et stratégies d'adaptations au Sénégal. In Climat, Tourisme et Environnement, Actes du XXème colloque de l'Association Internationale de Climatologie (AIC), 3-8 septembre 2007 a Carthage (Tunisie), pp.514-519.

Powered by Sigsiu.NET
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9

Nom

SANE*

Prénom

Tidiane

e-mail

tsane@univ-zig.sn

Discipline

Géographie

Spécialité

Analyse spatiale et systèmes agraires en Afrique

Titre

Institut

IRD

Statut

Membre associé

Terrain

Sénégal

Publication

Thèse

Vulnérabilité et adaptabilité des systèmes agraires aux changements climatiques et sociaux en Basse-Casamance (Sud-Ouest du Sénégal)

Résumé

L'agriculture est un levier important de l'économie des pays en développement. C'est la raison pour laquelle, le Sénégal, à l'instar de la plupart des pays africains, a mis l'accent après l'indépendance sur le développement agricole en considérant l'agriculture comme base de son développement. C'est ainsi que plusieurs politiques agricoles ont été mises en œuvre dans le pays. En mettant l'accent sur la production des cultures de rente pour satisfaire la demande extérieure, plutôt que sur les cultures vivrières, ces politiques ont fini par désarticuler un système déjà affaibli par les orientations coloniales. Elles ont ainsi aggravé la crise agricole.
Cette étude, ciblée sur la Basse-Casamance, repose sur un certain nombre d'hypothèses, qu'il s'agira de vérifier. En première analyse, la crise agricole peut être considérée comme l'expression de la vulnérabilité des espaces, supports des systèmes agraires, mais aussi produits et enjeux des rapports sociaux. Ainsi, la faible productivité des systèmes agraires de la Basse-Casamance serait induite par les facteurs naturels (forte variabilité climatique, acidification des sols, salinisation des eaux, ...) et socio-politiques (exode rural, pratiques agricoles non adaptées aux conditions climatiques actuelles, politiques des prix agricoles, conflit armé...). Cette crise revêt des formes et des degrés différents selon les zones agroclimatiques. En effet, la forte variabilité climatique observée depuis plus de quatre décennies et les changements de pratiques de la société semblent introduire de profonds bouleversements dans le fonctionnement des écosystèmes avec des répercussions relativement importantes sur les systèmes de production (qu'il s'agira d'identifier, d'évaluer, de cartographier...). Par ailleurs, la dégradation des conditions de vie en Basse-Casamance fait partie des facteurs qui conduisent la population, en particulier les jeunes, à l'exode rural qui certes contribue, par les transferts monétaires, au maintien de ces systèmes mais par ailleurs interroge sur leur durabilité. La faiblesse des productions agricoles conduit également les ménages à s'adonner aux activités non agricoles qui contribuent à la couverture des besoins alimentaires de base. Cette crise s'accompagne ainsi d'une recomposition profonde des structures sociales des communautés concernées (au premier chef, les Diola).
Une cinquantaine d'années après les travaux de Paul Pélissier (" Les paysans du Sénégal : les civilisations agraires du Cayor à la Casamance", "Les Diola : essai sur l'habitat des riziculteurs de Basse-Casamance ") réalisés dans un contexte climatique " optimal ", nous avons jugé opportun de procéder à un diagnostic sur la dynamique des systèmes agraires de la Basse-Casamance au moyen principalement des outils de la géomatique (analyse des images spatiales, cartographie..) et d'analyser les grandes tendances d'évolution (collecte de données sur le terrain, enquêtes auprès des acteurs à diverses échelles) afin de contribuer à anticiper sur les changements à venir et fournir un outil d'aide à la décision (élaboration d'un SIG).

L'objectif général de ce travail est d'analyser la dynamique des systèmes agraires de la Basse-Casamance au regard des changements globaux observés depuis plus d'une quarantaine d'années. Il s'agit plus spécifiquement de :
• analyser les facteurs naturels à l'origine de la vulnérabilité des systèmes agraires (pluviométrie, salinité des sols et des eaux...) ;

• étudier les facteurs sociaux liés à la vulnérabilité des systèmes agraires (main-d'œuvre disponible, accès au foncier, intrants, outils techniques...) ;
• caractériser la dynamique des systèmes agraires de la Basse-Casamance et en déterminer la typologie ;
• examiner les stratégies d'adaptation face aux changements globaux et régionaux / locaux en termes d'actions collectives (politiques publiques de mise en valeur agricole, interventions de structures d'appui au développement...) ou individuelles.

Encadrant

Marie-Christine Cormier-Salem

 

Publications

Articles

Sane T., Sow B. A., Dièye E. H. B., Camara M., Diatta S, 2013 : impacts de la température de la surface de la mer et du flux de mousson sur la pluviométrie en Basse¬Casamance (Sud-Ouest du Sénégal). Actes du XXVIème colloque de l'Association Internationale de Climatologie du 3 au 7 septembre 2013, Cotonou (Bénin), pp. 452-457.

Dièye E. H.i B., Sané T., Manga A., Diaw A.T. et Diop M, 2013 : variabilité pluviométrique et dégradation des écosystèmes de mangrove: actions communautaires de réhabilitation à Tobor en Basse-Casamance. Actes du XXVIème colloque de l'Association Internationale de Climatologie du 3 au 7 septembre 2013, Cotonou (Bénin), pp. 194-199.

Dieye E. B., Diaw A. T., Sane T. et Ndour N., 2013 : Dynamique de la mangrove de l'estuaire du Saloum (Sénégal) entre 1972 et 2010. Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Environnement, Nature, Paysage, article 629, janvier 2013.

Sy O, Sane T., Dieye E. H. B., 2012 : La vulnérabilité de la ville de Ziguinchor face aux inondations. In Revue "Territoires d'Afrique, Contraintes environnementales et aménagement du territoire" Vol. 3, pp. 48-58.

Sy O. Sane T., 2011 : Périurbanisation et vulnérabilité dans la ville de Ziguinchor (Sénégal): le cas du quartier Goumel. Colloque de Fès (Maroc) sur "aménagement périurbain : processus, enjeux, risques et perspectives », pp. 139-152.

Sane T., Benga A., Sall O., 2010 : La Casamance face aux changements climatiques : enjeux et perspectives. Actes du 23ème colloque de l'AIC, Rennes (France) pp. 559-564.

Ndiaye A. Sane T., 2010 : Variabilité climatique, adaptation et paupérisation dans le pays sérère. Actes du 23ème colloque de l'AIC, Rennes (France) pp. 439-445.

Manga A., Dorégo G. S., Dieye E. B., Sane T., 2009 : Prédictions pluviométriques des Saltigués et pratiques paysannes en pays sérères : les coryances culturelles au service de l'agriculture. In Geographica Technica, Numéro spécial dédié au XXIIème colloque de l'Association Internationale de Cliamtologie "Extrêmes climatiques : genèse, modélisation et impacts" Cluj University Press (Roumanie), pp. 293 - 299.

Sy O., Sane T., 2008 : Changements climatiques et crise de la riziculture en Basse¬Casamance (Sénégal). In Climats et risques climatiques en Méditerranée, Actes du XXIème colloque de l'Association Internationale de Climatologie (AIC), 9-13 septembre 2008 a Montpellier (France), pp.587-591.

Sane T., Diop M., Sagna P., 2008 : Etude la qualité de la saison pluvieuse en Haute¬Casamance (Sud Sénégal). In Sécheresse vol. 19 n°1, janvier-février-mars 2008, pp. 1-6.

Sane T., Mbaye M., 2008 : Etat des lieux et étude diagnostique de l'environnement de la Casamance. In Annales de la Faculté des Lettres et sciences Humaines, n°37/B Etude de l'Homme et de la Société, pp. 183 – 201.

Diaw A. T., Sané T., Sagna P, Diop M., 2007 : Péjoration climatique et dégradation des formations forestières en Haute-Casamance. In Geographical reports of Tokyo Metropolitan University 42, pp. 31-40.

Sène I. M., Diop M., Sane T., 2007 : Perceptions paysannes des changements climatiques et stratégies d'adaptations au Sénégal. In Climat, Tourisme et Environnement, Actes du XXème colloque de l'Association Internationale de Climatologie (AIC), 3-8 septembre 2007 a Carthage (Tunisie), pp.514-519.

Powered by Sigsiu.NET