Faut-il donner un prix à la nature pour la protéger ?